Actu’ Lynx

L’actualité du plus grand félin d’Europe, et de ses cousins

  • Archives

  • Catégories

  • Méta

  • Bookmark and Share
  • Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

    Rejoignez 24 autres abonnés



FRANCE: pour les deux lynx abattus dans l’Ain la Frapna porte plainte

Posted by lynxolog sur 13 avril 2009


Ain : deux lynx abattus la Frapna porte plainte

le 12.04.2009 04h00

À Souclin près de la Chartreuse de Portes dans l’Ain, fin novembre, deux jeunes lynx ont été retrouvés morts par un garde-chasse, tués par balles. Un double braconnage constaté par l’ONCF (office national de la chasse et de la forêt) qui est remonté jusqu’à la Frapna (fédération régionale de protection de la nature). Cette dernière a porté plainte auprès du procureur de la République.

Henri Bourgeois-Costa, le responsable départemental de la Frapna, parle « d’un acte imbécile » qui n’est hélas pas le premier. Il y a deux ans, un félin avait été retrouvé, dans la Valserine, une pierre autour du cou, un autre avait aussi été tué par balle. L’été dernier, une procédure avait été ouverte à Aranc pour une suspicion de braconnage contre un félin.

Les défenseurs de la nature de l’Ain ne se font cependant guère d’illusions sur les suites de l’affaire. « On ne sait jamais. Quelqu’un peut parler, parce que dans le secteur on imagine que cela se sait. Mais on se dit qu’un jour il y aura un gars qui tombera et il doit savoir qu’alors il risque de payer pour les autres… »

« Ce que nous souhaitons, c’est qu’une procédure s’engage vraiment, qu’il y ait un minimum d’enquête, attirer l’attention de la police de l’environnement et des magistrats », explique Bourgeois-Costa. L’occasion aussi de rappeler que les lynx ne sont pas à la noce dans l’Ain, même si leur présence ne suscite plus les mêmes réactions que lors de leur introduction. »

« Il y a 30 ans, on disait que le lynx allait supprimer le gibier. Aujourd’hui, il n’y en a jamais eu autant », constate-t-on à la Frapna.

Mais à côté du braconnage, le lynx reste toujours un animal fragile.

D’abord parce qu’il est très exigeant pour son milieu naturel. Le félin, dont on estime la présence, dans le massif jurassien, entre cent et deux cents spécimens, vit en forêt. Il ne se déplace d’un secteur à un autre que par la forêt alors que ces « corridors » ont de plus en plus tendance à disparaître.

C’est ainsi que le lynx a déjà payé un lourd tribut contre des véhicules, en particulier sur l’A404 entre Maillat et Oyonnax.

Olivier Leroy

Source: leprogres.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s