Actu’ Lynx

L’actualité du plus grand félin d’Europe, et de ses cousins

  • Archives

  • Catégories

  • Méta

  • Bookmark and Share
  • Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

    Rejoignez 24 autres abonnés



FRANCE: pour la première fois en Europe, grâce au Centre Athénas, un lynx est suivi avec une balise Argos/GPS

Posted by lynxolog sur 18 novembre 2009


Dans sa newsletter d’octobre 2009 (Athenews N°45), le Centre Athénas revient en détail sur la passionnante réinsertion en pleine nature du lynx Fario, réalisée en juin 2009. Ce lynx est le premier mammifère terrestre à être suivi par satellite en Europe occidentale (rien que ça!): une initiative particulièrement prometteuse dont on attend beaucoup en terme de compréhension de cette espèce, particulièrement délicate à appréhender. Extraits choisis:

« Dès obtention de l’autorisation de relâcher, afin de limiter le temps et les déplacements consacrés au suivi, ainsi que la pollution générée, il avait été décidé, en accord avec la DIREN Franche Comté, d’opter pour ce mode de suivi. L’État a financé l’achat du matériel (une balise Argos/GPS doublée d’une balise VHF, le tout monté sur un collier lui-même équipé d’un système « dropoff» qui a été activé pour provoquer son ouverture après 52 semaines de suivi. Le collier sera ainsi récupéré et réutilisable moyennant remplacement de la batterie).

Par convention, l’acquisition des données cryptées est réalisée sur le compte CLS/Argos de l’IRD (Institut pour la Recherche et le Développement) et le CNRS réalise le décryptage de ces données et leur report sur support cartographique (Google Earth). Le suivi Argos/GPS permet d’obtenir des données très précises sur les différentes mouvements de Fario, et il est ainsi possible d’orienter des recherches de terrain à partir de ces données pour procéder par exemple à des recherches d’indices de consommation de proies. Les renseignements par ailleurs obtenus sur le comportement d’un lynx subadulte en dispersion contribueront à une meilleure connaissance de cette phase critique pour les lynx immatures. Fario est en outre le seul mammifère terrestre faisant l’objet d’un suivi Argos en Europe occidentale.
Le CLS (Centre de localisation par satellite), filiale du CNES (Centre National d’Études Spatiales) en charge de la gestion du système Argos, a choisi , pour fêter les 30 ans d’Argos, de faire figurer l’aventure de Fario et son suivi dans l’exposition multimédia qui se tient du 7 octobre au 10 janvier à la cité des Sciences et de l’Industrie à Paris. »

« A n’en pas douter , ces informations qui feront l’objet d’une analyse et d’une publication en collaboration avec le CNRS et l’ONCFS apporteront un nouvel éclairage sur le comportement des lynx subadultes en dispersion et sur leur mode d’occupation de l’espace.

Deux évidences déjà s’imposent :

  • les lynx ne s’empilent pas sur un même territoire, et Fario a été repoussé successivement des territoires de plusieurs individus (par les marquages territoriaux ou à la suite de rencontres directes), et il a dû se contenter des zones relativement anthropisées (prébois,haies, lisières), mais malgré tout riches en proies. Il lui a donc fallu courir davantage de risques (traversées de routes, proximité d’habitations), mais a manifesté beaucoup de discrétion et d’opportunisme.
  • chez les immatures au moins, l’éventail de proies est beaucoup plus large qu’il n’y paraît. Ce qui avait déjà été pressenti avec Morissette, en mouvement un jour sur deux, s’est confirmé avec Fario : le ratio souvent annoncé d’un chevreuil/semaine est largement surévalué, car,excepté pour les deux prédations constatées, le nombre de stationnements prolongés sur une même zone pouvant correspondre à la consommation d’une proie moyenne ou importante (4 jours ou plus) est de 5. Cela signifie donc qu’au maximum 7 chevreuils adultes ont été consommés en 18 semaines et qu’entretemps Fario a diversifié son alimentation. Il a notamment exploité une garenne durant près d’un mois, et lors de ses déplacements a probablement consommé lièvres, renardeaux et autres petites proies.

Espérons que, contrairement à Morissette qui a selon toute vraisemblance été victime de braconnage (perte brutale du signal au milieu d’un massif forestier durant un weekend d’octobre), Fario ne fera pas de mauvaise rencontre et survivra à l’hiver à venir. »

Voir aussi:

Advertisements

Une Réponse to “FRANCE: pour la première fois en Europe, grâce au Centre Athénas, un lynx est suivi avec une balise Argos/GPS”

  1. Un vraiment TRES grand bravo au Centre Athénas !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s