Actu’ Lynx

L’actualité du plus grand félin d’Europe, et de ses cousins

  • Archives

  • Catégories

  • Méta

  • Bookmark and Share
  • Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

    Rejoignez 24 autres abonnés



FRANCE: 2 lynx orphelins recueillis par le Centre Athénas

Posted by lynxolog sur 14 janvier 2011


Article tiré du site internet du Centre Athénas.

Comme chaque fin d’année désormais, en novembre et décembre de jeunes lynx ont été signalés en difficulté dans le Massif Jurassien. Ce phénomène maintenant bien connu des « lynx orphelins » se déclare toujours de la même manière. Entre début novembre et le 15 décembre, de jeunes individus manifestent un comportement inhabituel : ils sont observés près d’habitations ou d’infrastructures, y compris en plein jour, semblent éprouver moins de crainte vis-à-vis de l’homme, recherchent de la nourriture facile (gamelles des chats) ou s’en prennent à de petits animaux domestiques. Enfin et surtout, le ou les jeunes sont toujours observés seuls, y compris lors de contacts nocturnes.

Ces comportements anormaux sont toujours à mettre en relation avec la mort de la mère. Quelquefois avérée lors de collisions routières comme au col de la Savine en 2005 (ces dernières étant signalées à chaque fois, en raison du statut particulier et de la taille de l’animal), en l’absence de cadavre, la mort est souvent présumée et la question de ses circonstances se pose alors .

La disparition de Morissette (femelle de lynx relâchée par nous en 2008) au milieu d’un massif forestier donne toute raison de penser qu’elle a fait l’objet d’un braconnage, comme la femelle (mère de 2 jeunes) disparue à proximité immédiate de Pontarlier (25) en 2009, sans aucun signalement de collision dans cette zone pourtant très urbanisée et fréquentée. De même, les conditions de découverte de Fario, (jeune isolé portant des traces de morsures de chien, sans indice de collision dans les semaines précédentes) plaident très fort pour un braconnage de sa mère.

2 jeunes bord de route

Cette année, c’est tout d’abord une fratrie de 2 jeunes qui a été signalée le 11 novembre sur la commune des Planches-en- Montagne (39). Plusieurs personnes ont observé à 4 reprises les individus en bord de route dans un secteur boisé. Manifestement désorientés, ils se sont laissé photographier et approcher, et sont restés durant plusieurs jours dans un périmètre restreint, sans que jamais la mère ne soit observée. L’analyse de la situation nous a amenés à conclure à la mort de la mère, et nous avons donc pris la décision de tenter de capturer les jeunes dans l’urgence. Deux cages-pièges ont été posées, et au bout de deux jours une jeune femelle a été capturée. Son état (absence de réserves graisseuses et perte de poids de 15 %) permet de dater la séparation d’avec la mère à une semaine, soit le week-end du 6/7 novembre. Bien qu’observé après la capture de sa sœur, le second jeune n’a pu être capturé sur le même site. Trois semaines plus tard, un jeune individu a été observé dans une ferme du Lac des Rouges Truites (6km des Planches-en-Montagne). Il n’a pas pu être formellement établi qu’il s’agissait du second jeune de la fratrie, mais la probabilité est forte. Sa capture a échoué (problème de délai entre le signalement et l’obtention de l’autorisation de capture par l’ONCFS), et il n’a plus été retrouvé. Puis le 13 décembre, les sapeurs-pompiers de l’Ain (CODIS 01) nous transmettent l’appel d’un particulier qui a signalé un lynx dans sa propriété. Renseignement pris auprès de cet habitant de Challex (01), il s’agit d’un individu d’environ 50 cm de haut qui a tué un lapin nain sur une terrasse puis, après l’avoir consommé, a entrepris de fouiller dans les poubelles de la rue, presque au centre du village. Ce comportement ne laissant aucun doute sur le fait qu’il s’agit d’un jeune affamé et isolé, nous retrouvons l’ONCFS (SD01) sur place et convenons de placer une cage-piège dans les jardins attenants à la terrasse. Après quelques heures d’attente, l’individu est capturé*. Il s’agit d’un mâle dont l’état de dénutrition laisse penser qu’il était séparé de sa mère depuis 15 à 20 jours. Ces deux jeunes seront élevés jusqu’à leur relâcher au printemps 2011.Ils sont pour l’heure en compagnie de la femelle non relâchable de service, Ludmilla.

Syam & ChallexDSC_0012 copie

Enfin, un braconnage (de femelle adulte présumée, selon les membres locaux du Réseau Lynx) effectué en novembre durant une battue sur le territoire des Molunes (39) – commune de la « disparition » de Morissette – a fait l’objet d’une

enquête qui, sur la foi de témoignages concordants, a permis de confondre le présumé coupable. Athénas se constituera partie civile dans cette affaire.

Ainsi ce sont au minimum 3 femelles adultes qui ont été braconnées sur le Massif cet automne, probablement pas des cas isolés, mais selon nous plutôt le révélateur d’une pratique tendant à se généraliser. Cette situation dont les conditions ont été mises en place et entretenues par des boutefeux qui mentent sans vergogne sur la biologie du lynx et sa « densité », souvent avec l’appui d’une presse locale complaisante, ne peut plus être ignorée, et il semble qu’en haut lieu on commence à prendre la mesure du problème.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s