Actu’ Lynx

L’actualité du plus grand félin d’Europe, et de ses cousins

  • Archives

  • Catégories

  • Méta

  • Bookmark and Share
  • Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

    Rejoignez 24 autres abonnés



Archive for the ‘– Lynx lynx’ Category

FRANCE : Colloque international « Vivre avec les grands prédateurs en Europe », à Lons-le-Saunier le 15 décembre 2012

Posted by lynxolog sur 12 octobre 2012


Colloque international – Vivre avec les grands prédateurs en Europe

Le Pôle Grands Prédateurs Jura va organiser du 10 au 15 décembre 2012 à Lons-Le-Saunier une semaine d’animations (expositions diverses, conférences, animation pastorale, mini-ferme) et un colloque international consacrés aux grands prédateurs.

Le thème du colloque sera « Vivre avec les grands prédateurs en Europe » et les expériences de 6 pays (France, Suisse, Espagne, Italie, Suède, Roumanie) seront présentées par des intervenants de qualité à travers 3 modules :

  • La Communication : Apprendre à mieux connaître des espèces que l’on a longtemps dénigrées.
  • La Cohabitation : Assurer une protection efficace des activités humaines pouvant subir des dégâts (troupeaux, ruches, arbres fruitiers)
  • La Valorisation : Utiliser l’image des grands prédateurs pour valoriser une entité géographique et des activités humaines traditionnelles (agriculture, apiculture, artisanat…).

Deux sites abriteront l’ensemble de ces manifestations : Le Conseil Général du Jura et le Carrefour de la Communication de Lons-le-Saunier.

Veuillez trouver ci-dessous
le programme du colloque,
le bulletin d’inscription au format pdf,
et la liste des animations proposées par le PGPJ à cette occasion

 

Publicités

Posted in - France, - Lynx lynx, - Moyens de protection, -- Pôle Grands Prédateurs Jura, -- Réseau Lynx, Agenda, DOCUMENTATION: | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

FRANCE : pétition « Pour un plan national de conservation du Lynx boréal »

Posted by lynxolog sur 30 septembre 2012


A l’initiative du Centre Athénas , une pétition vient d’être mise en ligne pour que l’Etat mette en place un plan national de conservation du Lynx boréal en France. Vous pourrez la signer en suivant ce lien:



A noter que l’association Ferus avait déjà demandé (en 2009) la mise en place de ce plan de conservation, mais le gouvernement de l’époque n’avait même pas daigné répondre…
_

Un peu de documentation sur le sujet:

.

Posted in - France, - Lynx lynx, - Pétitions, -- Centre Athenas, -- Plan national de conservation du Lynx | Leave a Comment »

SUEDE : NaturiLynx, projet de comparaison de la gestion du lynx entre la France et la Suède

Posted by plumedelunerousse sur 21 décembre 2011


Un projet baptisé NaturiLynx est actuellement mené jusqu’au 28 février 2012 par une étudiante en agronomie qui a établi un partenariat avec le Pôle Grands Prédateurs Jura, la LPO Franche-Comté et le Centre ATHENAS.

NaturiLynx vise à établir un parallèle entre la France et la Suède en se focalisant sur :

–          les méthodes de suivi de la population du félin

–          les solutions de cohabitation mises en place entre lynx et activités humaines

–          la perception de la population par rapport au lynx

Vous pouvez suivre les avancées de ce projet sur le blog suivant : http://naturilynx.blogspot.com/

Posted in - Lynx lynx, - Suède, Lodjur, Ris, Rise | Tagué: | Leave a Comment »

TELEVISION: reportage “Sur la piste du Lynx boréal” (43 min) Vendredi 9 décembre 2011 à 18:15 sur Arte

Posted by lynxolog sur 8 décembre 2011


Source: http://television.telerama.fr/tele/documentaire/au-coeur-des-balkans,7428037,emission31917573.php

 

« Sur la piste du lynx boréal »

 

Synopsis de l’émission

Le plus grand félin d’Europe, le lynx boréal, en voie d’extinction, ne survit plus que dans le Sud-Est du continent, notamment en Macédoine.

Informations détaillées

Genre : Animalier
Durée : 43 mn
Origine : allemand
Réalisateur : Cornelia Volk, Jochen Schmoll

Prochaines diffusions TV de l’émission « Sur la piste du lynx boréal »

vendredi 09 décembre de 18:15 à 19:00 sur Arte Ajouter ´ mes alertes
inédit « en clair »
Showview : 2362064
voir dans le programme TV
169 -TP
vendredi 09 décembre de 18:15 à 19:00 sur Arte Belgique Ajouter ´ mes alertes
inédit « en clair »
voir dans le programme TV

Posted in - Lynx lynx, - Macédoine, -- Balkan Lynx Recovery Programme, Agenda | 1 Comment »

FRANCE: parution des actes du symposium « Lynx… Le grand retour? »

Posted by lynxolog sur 5 décembre 2011


Après 3 ans d’attente, voici enfin la parution des actes du symposium « Lynx… Le grand retour? » organisé en 2008 au Muséum d’Histoire naturelle d’Orléans. Pour vous procurer cet indispensable document de 120 pages, voici le bon de commande (télécharger la version pdf) :

Posted in - Allemagne, - Belgique, - Espagne, - France, - Lynx lynx, - Lynx pardinus, - Slovénie, - Suisse, -- Centre Athenas, -- dinaris.org, -- Ferus, -- Pôle Grands Prédateurs Jura, -- Plan national de conservation du Lynx, -- Programme Life LINCE, -- Réseau Lynx, DOCUMENTATION:, Linx, Lodjur, Luxembourg, Ris, Rise, Symposium Lynx 2008 | 4 Comments »

FRANCE : le Centre Athénas ouvre une page sur Facebook

Posted by lynxolog sur 5 août 2011


.

Le Centre Athénas, qui a acquis de solides compétences en matière de soins aux jeunes lynx en difficulté pour pouvoir ensuite les relâcher sans imprégnation dans leur milieu naturel, vient d’ouvrir une page sur Facebook afin de faire connaître ses actions à un plus large public: voir sur Facebook la page du Centre Athénas.

Posted in - Lynx lynx, -- Centre Athenas | Leave a Comment »

FRANCE : le Pôle Grand Prédateurs Jura ouvre une page sur Facebook

Posted by lynxolog sur 27 juillet 2011


Sans doute dans le but de mieux faire connaître ses actions auprès d’un plus large public, le Pôle Grands Prédateurs Jura (PGPJ) a ouvert une page sur le plus fréquenté des réseaux sociaux début juillet 2011: voir sur Facebook la page du PGPJ.

Posted in - France, - Lynx lynx, -- Pôle Grands Prédateurs Jura | 1 Comment »

SUISSE: la population de lynx fête ses 40 ans

Posted by lynxolog sur 8 juillet 2011


Article tiré du site de Ferus

Les 40 ans du Lynx en Suisse

Le 23 avril 2011, on fêtait les 40 ans du premier lâcher de lynx en Suisse. En 1971, un couple de lynx des Carpates était en effet relâché dans le domaine de chasse de Hutstock, dans le canton d’Obwald [Suisse centrale]. Cette action, menée conjointement par l’Inspection générale des sociétés de chasses et l’Office des forêts du canton d’Obwald, constitua le point de départ de la réintroduction du plus grand félin d’Europe non seulement en Suisse, mais aussi dans plusieurs pays de l’ouest et du centre du continent.

Les années suivantes, des lynx furent relâchés dans plusieurs régions de Suisse. Toutes ces opérations ne débouchèrent pas sur des implantations durables, mais dans les Alpes (entre le lac Léman et celui des Quatre Cantons) et dans le Jura, deux populations se constituèrent. D’autres réintroductions furent menées avec succès dans des régions connectées à l’Arc alpin : dans l’extrême nord des Alpes Dinariques (actuelle Slovénie) et dans la forêt de Bavière et de Bohème. Ces quatre réimplantations de lynx peuvent être considérées aujourd’hui comme des réussites alors que le sort d’autres populations, plus petites ou bien trop nouvellement établies, est loin d’être assuré.

L’introduction d’il y a 40 ans fut un acte pionnier. Alfred Kuster (1902-1967), qui s’occupa d’obtenir l’autorisation du Conseil fédéral pour la réintroduction du lynx en sa qualité d’inspecteur général des sociétés de chasse, et Leo Lienert (1921-2007), qui conduisit les premiers lâchers en tant que directeur des forêts du canton d’Obwald, partageaient la même conception visionnaire de la protection de la nature. Ils étaient d’avis qu’une forêt équilibrée n’avait pas seulement besoin d’ongulés, mais aussi de prédateurs. Le fait que les prédateurs puissent jouer un rôle important dans l’écosystème ne faisait pas l’unanimité à l’époque, même entre biologistes. Or, depuis, l’idée qu’un écosystème intact ne se résume pas à une ensemble complet d’espèces mais qu’il s’agit aussi de préserver les interactions entre ces espèces et leur pool génétique – leur « potentiel évolutif » – est devenu un des concepts centraux de la Convention mondiale pour la protection de la biodiversité.

Il y a 40 ans, deux craintes dominaient : la première sur le fait que le lynx ne puisse trouver d’habitat dans une Europe occidentale densément peuplée, la seconde sur le fait que ce grand prédateur puisse exterminer les populations de ses proies. Concernant le premier point, les lynx le résolurent tous seuls. Ils occupent en effet a présent sans gros problèmes des espaces largement dominés par l’homme. Par contre le second point reste encore aujourd’hui un sujet d’achoppement. Certes, il est clair que la présence du lynx ne signifie jamais l’extermination de tous les chevreuils et les chamois, mais nous savons aussi que la prédation du félin peut entraîner localement des baisses significatives de leurs populations. Les chasseurs, qui doivent aujourd’hui partager leur gibier avec le lynx, demandent donc, non plus son éradication, mais du moins sa régulation. Le « Concept Lynx Suisse » (www.bafu.admin.ch) envisage la possibilité d’une telle démarche. Cela est d’ores et déjà juridiquement formalisé dans les textes, reste à adapter clairement la réglementation concernant les sociétés de chasse. De telles interventions prendront la forme de translocation ou bien, lorsque les déplacements de lynx ne s’avèreront plus possibles, par des tirs de régulation. On peut aisément le comprendre, les deux possibilités ont leurs opposants et leurs défenseurs. En fait, ces deux mesures pourraient être combinées pour atteindre un même objectif : arriver à une grande extension spatiale de la population de lynx avec une régulation possible pour empêcher de trop fortes densités.

Les pionniers de la réintroduction d’il y a 40 ans sont aujourd’hui disparus. Ils nous ont laissé un héritage précieux, mais pas toujours facile à gérer. Les lâchers de l’époque étaient des actions individuelles et non coordonnées dont nous devons aujourd’hui nous servir pour construire un seul et même ensemble cohérent. Avec notre vision moderne, l’arrêté du Conseil fédéral de 1967 de reconstituer une population de lynx avec « un, voire deux couples de lynx en pleine santé et capable de se reproduire » nous apparaît pour le moins naïf. Nous savons aujourd’hui que la réintroduction d’espèces nécessite plus qu’une protection légale et quelques lâchers d’individus. Il s’agit aussi de mener des réflexions sur la génétique – de quelle taille doit être le groupe fondateur de la population pour éviter à long terme les effets négatifs de la consanguinité ? –, prendre en compte les oppositions et surtout prévoir, concernant le lynx, qu’une population viable a besoin d’énormément d’espace. Avec de telles espèces, nous ne pouvons plus penser à l’échelle d’espaces et de corridors écologiques protégés, ni même d’un seul canton, mais à celle de massifs montagneux entiers tels les Alpes ou le Jura. Ce n’est qu’au travers de nouvelles introductions qu’il sera possible de faire se connecter les populations actuelles, qui restent isolées, et de réussir à créer une population viable, par exemple au niveau de l’Arc alpin. Une population qui puisse également supporter que sa densité soit localement ou régionalement contrôlée pour que la cohabitation soit possible entre les chasseurs et le prédateur sans grands conflits. La protection de la nature et son utilisation durable ne sont pas contradictoires mais elles nécessitent compromis et consensus. C’est là que la Suisse et sa tradition du consensus peut une nouvelle fois servir de modèle. Sauf que concernant les grands prédateurs, le consensus doit désormais être trouvé par delà les frontières du pays. La Suisse, qui héberge la seule population dynamique de lynx du massif alpin, a ainsi une responsabilité toute particulière.

Par Urs Breitenmoser et Christine Breitenmoser biologistes spécialistes du lynx en Europe en général et en Suisse en particulier.

Traduction  FERUS

Source : « 40 Jahre Luchs in der Schweiz!« , Kora (23/04/11)

Posted in - Lynx lynx, - Suisse, -- KORA | Tagué: , | Leave a Comment »

PAKISTAN: la toute première photo d’un Lynx du Tibet (Lynx lynx isabellinus)

Posted by lynxolog sur 26 mai 2011


Article tiré du site de Ferus (lien)

Photo : Lynx du Tibet (Lynx lynx isabellinus) © Jaffar Ud-Din/International Snow Leopard Trust/Snow Leopard Network

Voici la première photo jamais prise par un piège photographique d’un lynx du Tibet (Lynx lynx isabellinus) venant du Pakistan. Pour info, le lynx du Tibet est une sous- espèce de notre lynx boréal (Lynx lynx).

Cette photo a été prise dans le cadre d’un travail de recherche sur le léopard des neiges et le lynx du Tibet entreprit par M. Jaffar Ud-Din et pour lequel il avait mis en place ce piège photographique dans le district de Chitrâl, au nord-ouest du Pakistan. M. Jaffar Ud-Din travaille actuellement pour le Snow Leopard Network (SLN, le réseau léopard des neiges) et  l‘International Snow Leopard Trust (ISLT), un programme de conservation du léopard des neiges au Pakistan.

Photo : Lynx du Tibet © Jaffar Ud-Din/International Snow Leopard Trust/Snow Leopard Network

Source : « First ever camera trap photograph of Himalayan Lynx (Lynx lynx isabellinus) from Pakistan », Pakistan Wildlife Conservation News (4/04/11)

Posted in - Lynx lynx, - Pakistan, -- Snow Leopard Network, -- Snow Leopard Trust | Tagué: | Leave a Comment »

FRANCE : le Lynx refait son apparition dans le département du Rhône (revue de presse)

Posted by lynxolog sur 19 avril 2011


Grâce à cette image prise au piège photo par Didier Dupré, la présence du Lynx est maintenant officialisée dans le département du Rhône.

Pour plus de détails, consulter la Revue de presse Actu’ Lynx sur « Le retour du Lynx dans le département du Rhône ».

.

Posted in - France, - Lynx lynx | Tagué: | Leave a Comment »

FRANCE: l’association AVES France porte plainte contre l’auteur du braconnage de lynx sur la commune des Molunes

Posted by lynxolog sur 8 février 2011


Communiqué tiré du site internet d’AVES France:

Rappel : un lynx a été braconné en novembre 2010, dans le Jura. Le procès du chasseur mis en examen aura lieu le 11 mars 2011 à Lons Le Saunier.

C’est au cours d’une battue sur la commune de Molunes (Jura) qu’un lynx a été tué par un chasseur, en novembre 2010. Des témoignages et une enquête de la gendarmerie ont permis d’identifier un suspect, lequel a été mis en examen.

Au moment où nous avons eu connaissance des faits par voie de presse, nous avons porté plainte, comme nous le faisons systématiquement pour tous les actes de braconnage commis à l’encontre des grands prédateurs.

Nous espérons, sans trop y croire, que la peine sera sévère et exemplaire. Chasseurs, éleveurs ou simples braconniers bénéficient généralement de la « bienveillance » de la justice lorsque les cibles sont des ours, des loups ou des lynx. Il est temps que cela change…

Posted in - France, - Lynx lynx, -- AVES France, Braconnage | Leave a Comment »

BELGIQUE: un lynx dans la province de Liège ?

Posted by lynxolog sur 14 janvier 2011


En début d’année 2011, des empreintes et des excréments de lynx commun ont été trouvés dans la province de Liège. Ces dernières années, des traces d’un grand félin ont plusieurs fois été signalées en Ardenne ainsi que dans les Cantons de l’Est, on a souvent entendu parler d’une panthère se promenant dans nos forêts… Mais il s’agirait en fait d’un lynx.

Début janvier 2011, c’est dans les environs de Ferrières, dans la province de Liège, que des empreintes ont été vues dans la neige ainsi que des excréments qui proviendraient d’un lynx. « Avant, d’autres éléments de ce type avaient été trouvés dans la région de Chiny près de la Semois et dans des endroits dispersés en Ardenne jusque dans le nord de la France (Argonne) et au Grand-duché de Luxembourg », explique Koen Van Den Berge spécialiste des mammifères à l’Institut pour la Nature et les Forêts (RIOB).

« Cela faisait un moment que nous avions perdu sa piste, mais c’est logique vu l’immensité de son territoire: tout de même près de mille kilomètres carrés. En outre, le lynx possède un pelage qui lui permet de facilement se camoufler, de quoi le rendre encore plus difficile à observer. Les traces découvertes ont toutes été rencontrées par hasard ».

Article tiré du site internet de 7sur7

Voir aussi l’article de Ferus sur le même sujet

Posted in - Belgique, - France, - Lynx lynx, -- Ardennes, Luxembourg | Tagué: , , | 2 Comments »

FRANCE: 2 lynx orphelins recueillis par le Centre Athénas

Posted by lynxolog sur 14 janvier 2011


Article tiré du site internet du Centre Athénas.

Comme chaque fin d’année désormais, en novembre et décembre de jeunes lynx ont été signalés en difficulté dans le Massif Jurassien. Ce phénomène maintenant bien connu des « lynx orphelins » se déclare toujours de la même manière. Entre début novembre et le 15 décembre, de jeunes individus manifestent un comportement inhabituel : ils sont observés près d’habitations ou d’infrastructures, y compris en plein jour, semblent éprouver moins de crainte vis-à-vis de l’homme, recherchent de la nourriture facile (gamelles des chats) ou s’en prennent à de petits animaux domestiques. Enfin et surtout, le ou les jeunes sont toujours observés seuls, y compris lors de contacts nocturnes.

Ces comportements anormaux sont toujours à mettre en relation avec la mort de la mère. Quelquefois avérée lors de collisions routières comme au col de la Savine en 2005 (ces dernières étant signalées à chaque fois, en raison du statut particulier et de la taille de l’animal), en l’absence de cadavre, la mort est souvent présumée et la question de ses circonstances se pose alors .

La disparition de Morissette (femelle de lynx relâchée par nous en 2008) au milieu d’un massif forestier donne toute raison de penser qu’elle a fait l’objet d’un braconnage, comme la femelle (mère de 2 jeunes) disparue à proximité immédiate de Pontarlier (25) en 2009, sans aucun signalement de collision dans cette zone pourtant très urbanisée et fréquentée. De même, les conditions de découverte de Fario, (jeune isolé portant des traces de morsures de chien, sans indice de collision dans les semaines précédentes) plaident très fort pour un braconnage de sa mère.

2 jeunes bord de route

Cette année, c’est tout d’abord une fratrie de 2 jeunes qui a été signalée le 11 novembre sur la commune des Planches-en- Montagne (39). Plusieurs personnes ont observé à 4 reprises les individus en bord de route dans un secteur boisé. Manifestement désorientés, ils se sont laissé photographier et approcher, et sont restés durant plusieurs jours dans un périmètre restreint, sans que jamais la mère ne soit observée. L’analyse de la situation nous a amenés à conclure à la mort de la mère, et nous avons donc pris la décision de tenter de capturer les jeunes dans l’urgence. Deux cages-pièges ont été posées, et au bout de deux jours une jeune femelle a été capturée. Son état (absence de réserves graisseuses et perte de poids de 15 %) permet de dater la séparation d’avec la mère à une semaine, soit le week-end du 6/7 novembre. Bien qu’observé après la capture de sa sœur, le second jeune n’a pu être capturé sur le même site. Trois semaines plus tard, un jeune individu a été observé dans une ferme du Lac des Rouges Truites (6km des Planches-en-Montagne). Il n’a pas pu être formellement établi qu’il s’agissait du second jeune de la fratrie, mais la probabilité est forte. Sa capture a échoué (problème de délai entre le signalement et l’obtention de l’autorisation de capture par l’ONCFS), et il n’a plus été retrouvé. Puis le 13 décembre, les sapeurs-pompiers de l’Ain (CODIS 01) nous transmettent l’appel d’un particulier qui a signalé un lynx dans sa propriété. Renseignement pris auprès de cet habitant de Challex (01), il s’agit d’un individu d’environ 50 cm de haut qui a tué un lapin nain sur une terrasse puis, après l’avoir consommé, a entrepris de fouiller dans les poubelles de la rue, presque au centre du village. Ce comportement ne laissant aucun doute sur le fait qu’il s’agit d’un jeune affamé et isolé, nous retrouvons l’ONCFS (SD01) sur place et convenons de placer une cage-piège dans les jardins attenants à la terrasse. Après quelques heures d’attente, l’individu est capturé*. Il s’agit d’un mâle dont l’état de dénutrition laisse penser qu’il était séparé de sa mère depuis 15 à 20 jours. Ces deux jeunes seront élevés jusqu’à leur relâcher au printemps 2011.Ils sont pour l’heure en compagnie de la femelle non relâchable de service, Ludmilla.

Syam & ChallexDSC_0012 copie

Enfin, un braconnage (de femelle adulte présumée, selon les membres locaux du Réseau Lynx) effectué en novembre durant une battue sur le territoire des Molunes (39) – commune de la « disparition » de Morissette – a fait l’objet d’une

enquête qui, sur la foi de témoignages concordants, a permis de confondre le présumé coupable. Athénas se constituera partie civile dans cette affaire.

Ainsi ce sont au minimum 3 femelles adultes qui ont été braconnées sur le Massif cet automne, probablement pas des cas isolés, mais selon nous plutôt le révélateur d’une pratique tendant à se généraliser. Cette situation dont les conditions ont été mises en place et entretenues par des boutefeux qui mentent sans vergogne sur la biologie du lynx et sa « densité », souvent avec l’appui d’une presse locale complaisante, ne peut plus être ignorée, et il semble qu’en haut lieu on commence à prendre la mesure du problème.

Posted in - France, - Lynx lynx, -- Centre Athenas | Leave a Comment »

FINLANDE: le Ministère autorise la chasse de 459 lynx pour l’hiver 2010/2011

Posted by lynxolog sur 30 décembre 2010


Source de l’article: FERUS (22/12/2010)

En Finlande, le Ministère de l’Agriculture et des Forêts a autorisé la chasse de 459 lynx pour l’hiver 2010/2011. Le RKTL (Finnish Game and Fisheries Research Institute) met en garde contre une chasse si intensive car elle pourrait remettre en cause la pérennité de l’espèce. Il précise que ce nombre dépasse de moitié les niveaux d’abattage durables.

Cette décision fait suite à un essor constant de la population de lynx qui a vu sa population plus que doublé en 5 ans, atteignant aujourd’hui 2.200 à 2.400 individus.

 

Cet essor cause de nombreux dommages sur le bétail, en particulier sur l’élevage de rennes. D’autre part, les lynx ont commencé à s’approcher de plus en plus des habitations, allant jusque dans les cours des maisons, créant l’hostilité des populations locales à leur égard.

Les avis sur la question diverge : d’un coté, le RKTL limite à 282 le nombre d’individus pouvait être tués sans menace pour la survie de l’espèce, de l’autre, le chercheur Ilpo Kojola estime que cette décision ne mettra pas en danger la population de lynx car elle compte plus de 2000 individus et est par ailleurs strictement protégée.

Le but de cette chasse est de freiner le développement du lynx afin d’éviter les zones de trop forte densité, comme c’est le cas dans le nord et le sud Savo. Dans les autres régions, la population de lynx y est plus clairsemée.

De ce fait la répartition proposée pour les tirs serait de :

-80 individus dans le Nord de la Finlande

-238 dans l’est de la Finlande

-141 lynx dans l’ouest de la Finlande

Selon le Conseiller Principal du ministère de l’Agriculture et du Département des forêts, de la pêche et du gibier, cette mesure viserait à protéger le lynx des attitudes de plus en plus négatives des populations locales qui subissent sa présence.

Pour résoudre ce problème, 60 licences de tir seront attribuées dans le cas de lynx devenus trop familier avec les habitations humaines.

Le Conseiller Principal rappelle les effets pervers que peuvent avoir une politique de protection trop stricte : dans le cas du loup, alors très fortement protégé, les populations de loup s’étaient bien développées, exacerbant les tensions avec les populations locales, ce qui avait finalement conduit à une recrudescences des actes de braconnages . Résultat, on constata un effondrement de la population de loups, en grande partie due au braconnage.

Les réclamations pour dommages causés sur les rennes par les lynx ont doublé en cinq ans. En 2009, on chiffre à 3,45 millions les dommages causés sur les rennes par les grands prédateurs, dont 1 millions d’euros imputables aux attaques de lynx (ils sont 120 à 165 individus à être présents dans la région de l’élevage des rennes). Dans le reste de la Finlande, les lynx font peu de dommages sur les animaux domestiques.

La Finlande compte quatre espèces de grands prédateurs qui sont strictement protégées : le glouton, l’ours brun, le loup et le lynx, et leur chasse est interdite. Exceptionnellement, le ministère peut autoriser des quotas de chasse concernant l’ours, le loup ou le lynx quand aucune autre solution n’a été trouvée et à condition que cela ne mette pas en danger leur conservation. Seul le glouton bénéficie d’une protection totale.

Source : « Finland plans to launch hunt to reduce lynx population », Helsingin Sanomat (10 nov. 2010)

Posted in - Finlande, - Lynx lynx | Leave a Comment »

FRANCE: l’Etat français n’a même pas pris la peine d’accuser réception des propositions de l’association FERUS pour la mise en place d’un Plan national de conservation du Lynx !

Posted by lynxolog sur 21 décembre 2010


En septembre 2009, l’association Ferus avait réalisé un document particulièrement bien argumenté présentant à l’Etat français des propositions pour la définition d’un « Plan national de conservation du lynx en France ». L’absence de nouvelles depuis plus d’un an sur ce dossier aurait pu faire penser à une lenteur de la part de l’Administration… En fait, il n’en est rien.

Fin novembre 2010, dans un courrier à ses adhérents l’association FERUS signale la chose suivante:

« Nous avons proposé un plan de gestion du lynx à l’Etat afin de résoudre certains problèmes subis par l’espèce qui entraînent une surmortalité importante, notamment par la mise en place de véritables « trames vertes ». A ce jour, pas de réponse et une ignorance totale par l’Etat de nos propositions, pourtant réalistes et réalisables. Les autorités n’ont même pas pris la peine d’accuser réception de nos documents. »

Voir aussi l’article d’octobre 2009 FRANCE: l’association FERUS demande un Plan national de conservation du Lynx

Posted in - France, - Lynx lynx, -- Ferus, -- Plan national de conservation du Lynx | 2 Comments »

FRANCE: l’association FERUS porte plainte pour le braconnage de lynx dans le Jura

Posted by lynxolog sur 18 décembre 2010


Suite au braconnage (a priori volontaire et non-accidentel) d’un lynx, survenu en marge d’une battue au cours du mois de novembre 2010 dans le Jura (commune de Les Molunes), l’association FERUS a annoncé sa décision de porter plainte contre l’auteur de cette infraction au Code de l’environnement (destruction d’espèce protégée) et de se porter partie civile auprès du tribunal de Grande Instance de Lons-le-Saunier.

Comme c’est assez souvent le cas dans ce genre d’affaire, il est probable que les plaintes d’autres structures viennent s’ajouter à celle de Ferus dans les jours ou semaines qui vont suivre.

L’auteur des faits risque (au maximum) jusqu’à un an d’emprisonnement et 15000 € d’amende, ce qui est une somme absolument dérisoire. En effet,  pour comparaison, dans d’autres régions du monde, pour une infraction équivalente l’amende peut monter jusqu’à 100.000 dollars américains (voir ici: page 168): de quoi vraiment faire réfléchir certains mauvais chasseurs qui auraient la fâcheuse idée de dépasser ce que la société civile leur a déjà généreusement, et en confiance, octroyé: le droit la permission de pratiquer le loisir de tuer un nombre défini d’individus de certaines espèces, sur une période d’au moins 7 mois par an, et à raison de 6 jours par semaine… ce qui fait déjà beaucoup de cadeaux aux yeux des 59 autres millions d’utilisateurs de la nature en France.

Posted in - France, - Lynx lynx, -- Ferus, Braconnage | Tagué: , | 2 Comments »

FRANCE: un braconnage récent de lynx effectué lors d’une battue dans le Jura

Posted by lynxolog sur 11 décembre 2010


Au mois de novembre 2010, lors d’une battue dans le Jura, une voie de lynx a été suivie par une meute de chiens. Les chiens ont rattrapé le lynx. Le lynx a été encerclé et a blessé quelques chiens. Ensuite le lynx, suivi par un ou deux chiens, a pénétré dans un bois en même temps qu’un chasseur. Un coup de feu a éclaté dans ce bois et les aboiements de chien ont immédiatement cessé. Un témoin a assisté à la « bagarre » entre les chiens et le lynx. Un autre témoin a vu et a manipulé le lynx mort. D’autres témoins (chasseurs) affirment que le chasseur qui a pénétré dans le bois s’est vanté d’avoir tué ce lynx et de l’avoir caché puis découpé afin qu’il n’en reste aucune trace.

L’enquête est en cours. Le chasseur a été identifié… mais il n’a pas encore été auditionné! On se demande d’ailleurs bien pourquoi.

Posted in - France, - Lynx lynx, Braconnage | Tagué: | 3 Comments »

POLOGNE: le WWF veut réintroduire entre 20 et 40 lynx des plaines en provenance d’Estonie pour sauver la sous-espèce polonaise

Posted by lynxolog sur 25 novembre 2010


Le WWF veut réintroduire en Pologne des lynx en provenance d’Estonie

VARSOVIE — Le Fonds mondial pour la nature (WWF) souhaite sauvegarder les lynx menacés de disparition en Pologne en transférant dans ce pays des félins d’Estonie où leur population est très nombreuse et attire les amateurs de la chasse, a-t-on appris auprès du WWF.

« Nous voulons sauver en Pologne le lynx des plaines (Lynx lynx lynx) dont la population est en voie d’extinction. Elle compte de 60 à 70 animaux », dans le nord-est du pays, a déclaré à l’AFP Pawel Sredzinski qui s’occupe du projet au sein du WWF Pologne.

« Ces félins font partie de la même sous-espèce du lynx boréal que ceux qui vivent en Estonie. Nous voudrions faire venir en Pologne les premiers animaux d’ici janvier ou février », a-t-il précisé.

Selon WWF, entre 20 et 40 lynx pourraient être réintroduits dans les forêts Napiwodzko-Ramuckie qui s’étendent sur environ 200.000 hectares près d’Olsztyn (nord-est), dans une région de lacs et de marécages.

L’Estonie, un pays très boisé et avec un réseau routier peu dense, dispose d’une population de lynx en plein épanouissement.

« Durant la dernière décennie, leur nombre n’a cessé de croître et a atteint un niveau jamais connu auparavant d’environ 800 animaux » dans ce pays de 45.226 kilomètres carrés, a indiqué à l’AFP Peep Mannil, responsable pour la nature sauvage au ministère estonien de l’Environnement.

Selon lui, de 80 à 180 lynx y sont abattus chaque année, principalement pour leur peau et leur crâne qui servent de trophées.

« Notre projet permettrait de sauver des lynx et de les réintroduire en Pologne », dit M. Sredzinski.

Le WWF a commencé une collecte de fonds pour réaliser son projet, et prépare les démarches nécessaires auprès des autorités polonaises et estoniennes qui doivent encore l’approuver.

En attendant, l’organisation a déjà lancé dans la grande forêt de Pisz (nord-est) un projet de réintroduction dans la nature de huit jeunes lynx nés en captivité.

Une autre sous-espèce de ce félin, le lynx des Carpates (Lynx lynx carpathicus), est représentée par environ 140 animaux dans les montagnes du sud-est de la Pologne.

  • Autres articles sur le même sujet:

Lynxes from Estonia to repopulate Poland (AFP)

From Estonia to Poland – one of Europe’s largest predators relocated for survival (WWF)

  • Site internet (en polonais) pour la collecte de fonds lancée par le WWF pour financer le projet: http://rys.wwf.pl/

Posted in - Estonie, - Lynx lynx, - Pologne | Tagué: , | Leave a Comment »

SUISSE: les populations de lynx sont stables

Posted by lynxolog sur 25 novembre 2010


Les populations de lynx en Suisse ont peu varié comme le montrent les derniers résultats du Monitoring Lynx.

L’année 2009 totalise 484 observations fortuites de lynx. Les gardes-faune ont utilisé plus de pièges photographiques que les années précédentes. Un tiers des observations ont été faites dans le Jura, les autres dans les Alpes, le nord-est de la Suisse et quelques-unes sur le Plateau. Dans les Grisons, les observations de lynx ont été rares et il n’y en a eu aucune au Tessin.

Monitoring avec pièges photographiques dans le Jura et le nord-ouest des Alpes

Le Concept Lynx Suisse divise le pays en huit régions (les mêmes pour tous les grands prédateurs). Le suivi des populations de lynx se fait au moyen de piègeages photographiques intensifs, organisés à intervalles réguliers dans les régions où l’animal est présent.

Dans ces régions, une centaine de pièges photographiques sont alors posés pour 60 nuits. En 2009, le monitoring a été réalisé dans le Jura et le nord-ouest des Alpes.

Au nord-ouest des Alpes, on a observé 23 lynx indépendants et 6 juvéniles, ce qui correspond à une densité de 1,97 animal par 100 km2 d’habitat propice au lynx. Ce chiffre est pratiquement le même qu’il y a deux ans. Les photos confirment aussi la présence des lynx MILA und NERO, déjà connus dans les années 1990 et qui ont maintenant 14 et 13 ans.

Au nord du Jura, on a observé 9 lynx indépendants différents, ce qui correspond à une densité de 1,91 animal par 100 km2 d’habitat propice au lynx. Ce chiffre est légèrement plus élevé qu’en hiver 2006/07.

Croissance et pertes

Comme les années précédentes, 2009 a apporté des indices de reproduction des lynx. La plus grande partie des 37 observations a été faite dans le Jura, le nord-ouest des Alpes et la Suisse centrale.

Les populations de lynx ont cependant subi aussi des pertes: 9 animaux ont été victimes d’accidents de la circulation, 5 jeunes lynx orphelins sont également morts.

En 2009, les lynx ont dévoré 34 moutons et 7 chèvres au total. Dans le nord-ouest des Alpes, les 19 animaux de bétail tués représente le moindre dommage depuis le début des années 1990.

Zones de référence dans toutes les régions

Un aperçu fiable de l’évolution des populations suisses de lynx nécessite la délimitation d’une zone de référence dans chaque région où le lynx est présent régulièrement. C’est dans ces zones de référence qu’il faut réaliser un monitoring par pièges photographiques tous les deux ou trois ans.

Un projet pilote sera mené dans l’est des Alpes centrales en hiver 2010/2011 afin d’y définir là aussi une zone de référence. Par ailleurs, l’intégration du Valais dans le monitoring national est en discussion.
Adresse pour l’envoi de questions:
M. Reinhard Schnidrig, chef de la section Chasse, faune sauvage et biodiversité en forêt, Office fédéral de l’environnement (OFEV),
tél. 031 323 03 07

Rapports

Les résultat sont résumés dans les rapports suivants:

KORA-Bericht_51_FoFa_Jura_Nord PDF

KORA-Bericht_52_FoFa_Nordwestalpen PDF

Rapport_KVI_extension_Vaud_2009_10 PDF

Systematischer Fotofallen-Einstaz Erweiterung FR Winter 2009-10 PDF

KORA-Bericht_53_Monitoring_Raubtiere_2009 PDF

 

Source de l’article: KORA-News du 25.11.2010

 

Posted in - Lynx lynx, - Suisse, -- KORA, DOCUMENTATION: | 1 Comment »

Le livre « Le mystère Lynx » primé meilleur livre de l’année sur la vie des animaux par l’Académie française !

Posted by lynxolog sur 9 novembre 2010


On en avait déjà parlé ici lors de sa parution en 2009, le livre de Bernard DE WETTER « Le mystère Lynx » est un véritable pavé dans la mare: pour expliquer un possible retour du Lynx dans les Ardennes belges l’auteur, visiblement très bien renseigné, fait un bilan de la situation du Lynx sur le continent européen en prenant en compte les réintroductions officielles mais aussi officieuses…

Et si ce livre très documenté est curieusement absent de toutes les boutiques d’associations naturalistes, il n’est pourtant pas passé inaperçu de l’Académie française qui lui a décerné en 2010 le prix Jacques Lacroix, qui récompense le meilleur livre de l’année sur la vie des animaux… rien que ça!

Posted in - Allemagne, - Autriche, - Belgique, - France, - Italie, - Liechtenstein, - Livres, - Lynx lynx, - Macédoine, - Norvège, - Pologne, - République Tchèque, - Roumanie, - Royaume-Uni, - Slovénie, - Suisse, -- Ardennes, -- Ecosse, -- Réseau Lynx, DOCUMENTATION:, Luxembourg | Tagué: | Leave a Comment »