Actu’ Lynx

L’actualité du plus grand félin d’Europe, et de ses cousins

  • Archives

  • Catégories

  • Méta

  • Bookmark and Share
  • Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

    Rejoignez 24 autres abonnés



Archive for the ‘– Belgique’ Category

FRANCE: parution des actes du symposium « Lynx… Le grand retour? »

Posted by lynxolog sur 5 décembre 2011


Après 3 ans d’attente, voici enfin la parution des actes du symposium « Lynx… Le grand retour? » organisé en 2008 au Muséum d’Histoire naturelle d’Orléans. Pour vous procurer cet indispensable document de 120 pages, voici le bon de commande (télécharger la version pdf) :

Posted in - Allemagne, - Belgique, - Espagne, - France, - Lynx lynx, - Lynx pardinus, - Slovénie, - Suisse, -- Centre Athenas, -- dinaris.org, -- Ferus, -- Pôle Grands Prédateurs Jura, -- Plan national de conservation du Lynx, -- Programme Life LINCE, -- Réseau Lynx, DOCUMENTATION:, Linx, Lodjur, Luxembourg, Ris, Rise, Symposium Lynx 2008 | 4 Comments »

BELGIQUE: un lynx dans la province de Liège ?

Posted by lynxolog sur 14 janvier 2011


En début d’année 2011, des empreintes et des excréments de lynx commun ont été trouvés dans la province de Liège. Ces dernières années, des traces d’un grand félin ont plusieurs fois été signalées en Ardenne ainsi que dans les Cantons de l’Est, on a souvent entendu parler d’une panthère se promenant dans nos forêts… Mais il s’agirait en fait d’un lynx.

Début janvier 2011, c’est dans les environs de Ferrières, dans la province de Liège, que des empreintes ont été vues dans la neige ainsi que des excréments qui proviendraient d’un lynx. « Avant, d’autres éléments de ce type avaient été trouvés dans la région de Chiny près de la Semois et dans des endroits dispersés en Ardenne jusque dans le nord de la France (Argonne) et au Grand-duché de Luxembourg », explique Koen Van Den Berge spécialiste des mammifères à l’Institut pour la Nature et les Forêts (RIOB).

« Cela faisait un moment que nous avions perdu sa piste, mais c’est logique vu l’immensité de son territoire: tout de même près de mille kilomètres carrés. En outre, le lynx possède un pelage qui lui permet de facilement se camoufler, de quoi le rendre encore plus difficile à observer. Les traces découvertes ont toutes été rencontrées par hasard ».

Article tiré du site internet de 7sur7

Voir aussi l’article de Ferus sur le même sujet

Posted in - Belgique, - France, - Lynx lynx, -- Ardennes, Luxembourg | Tagué: , , | 2 Comments »

Le livre « Le mystère Lynx » primé meilleur livre de l’année sur la vie des animaux par l’Académie française !

Posted by lynxolog sur 9 novembre 2010


On en avait déjà parlé ici lors de sa parution en 2009, le livre de Bernard DE WETTER « Le mystère Lynx » est un véritable pavé dans la mare: pour expliquer un possible retour du Lynx dans les Ardennes belges l’auteur, visiblement très bien renseigné, fait un bilan de la situation du Lynx sur le continent européen en prenant en compte les réintroductions officielles mais aussi officieuses…

Et si ce livre très documenté est curieusement absent de toutes les boutiques d’associations naturalistes, il n’est pourtant pas passé inaperçu de l’Académie française qui lui a décerné en 2010 le prix Jacques Lacroix, qui récompense le meilleur livre de l’année sur la vie des animaux… rien que ça!

Posted in - Allemagne, - Autriche, - Belgique, - France, - Italie, - Liechtenstein, - Livres, - Lynx lynx, - Macédoine, - Norvège, - Pologne, - République Tchèque, - Roumanie, - Royaume-Uni, - Slovénie, - Suisse, -- Ardennes, -- Ecosse, -- Réseau Lynx, DOCUMENTATION:, Luxembourg | Tagué: | Leave a Comment »

BELGIQUE: parution du livre « Le mystère lynx. Quand le lynx réapparaît en Ardenne… » de Bernard DE WETTER

Posted by lynxolog sur 1 septembre 2009


Paru en 2009, ce livre (ISBN 978-2-87457-024-7) est commandable en ligne sur le site des éditions Safran.
.
livre_mystere_lynxDes rumeurs d’abord, des certitudes ensuite… Le lynx est de retour ! Qui, il y a vingt ans, dix ans encore, aurait cru le superbe félin capable de réussir l’exploit de pointer un jour le bout du museau dans nos régions, qui sont pourtant loin de compter parmi les plus sauvages du continent européen ?

Si sa présence a bel et bien été confirmée notamment dans les forêts de l’Ardenne belge et de l’Eifel allemand, de nombreuses questions demeurent cependant sans réponse quant aux circonstances de ce retour. Quand est-il réapparu ? D’où venait-il ? Sa présence se limite-t-elle à quelques incursions passagères ou témoigne-t-elle d’une véritable réinstallation ? Est-il encore présent ou bien reparti aussi discrètement qu’il était venu ? Nos régions ont-elles assez à lui offrir pour que sa présence soit durable ? Faut-il laisser le lynx réussir tout seul son pari ou au contraire l’aider en réintroduisant activement quelques individus ?
L’auteur, membre du Groupe de travail Lynx de l’association Natagora, s’est lancé dans une véritable démarche de détective, analysant une abondante documentation, recueillant avis et témoignages tant auprès de professionnels que de simples passionnés du lynx, en Belgique et dans des pays limitrophes, pour mettre en parallèle le retour du félin dans d’autres régions avec sa réapparition chez nous. Il a visité plusieurs coins d’Europe ayant vécu le retour de l’espèce, pour tenter de mieux comprendre la situation qui prévaut dans nos régions et d’en tirer sinon des conclusions, au moins des hypothèses.
Car le lynx se plaît toujours à brouiller les cartes, à entretenir cette aura de mystère qui ne l’a pas quitté depuis des millénaires. L’ouvrage ne fournit pas de réponses définitives concernant tous les aspects du retour du lynx chez nous : il traduit plutôt la perplexité et les incertitudes, les interrogations et les suppositions, les contradictions parfois, qui animent les spécialistes eux-mêmes.
L’ouvrage est riche en anecdotes, en véritables « exploits » inattendus récemment réussis par le lynx un peu partout en Europe. Il nous fait découvrir le félin sous un visage nouveau, celui d’un grand prédateur astucieux et opportuniste, capable de s’adapter avec une adresse insoupçonnée à la présence de l’homme. Une faculté qui lui a permis de faire son retour dans nos contrées… et qui lui permettra peut-être d’y rester, pour autant que nous l’acceptions tel qu’il est et que nous lui donnions le temps et les moyens d’y parvenir…

Source: éditions Safran

Posted in - Belgique, - Livres, - Lynx lynx, -- Ardennes | Tagué: | 2 Comments »

Le retour du Lynx en Grand-duché de Luxembourg ?

Posted by leisoursoun sur 19 mars 2009


NB 1 : Article original en allemand de Birgit Pfaus-Ravida, le 21 février 2009 : wort.lu,

NB 2 : Article traduit sur le site de FERUS – Traduction : Carmen Olvermann.

L’ours et le loup ont disparu de nos latitudes depuis longtemps. De même, le lynx d’Eurasie, lynx lynx, fait partie d’une espèce qu’on ne voit plus dans les forêts luxembourgeoises. Mais, il n’est pas si loin que ça. Dans la grande région, on a déjà vu quelques animaux et peut être que dans un proche avenir, des exemplaires de ce félin protégé traverseront le Grand-duché. « A partir des analyses génétiques confirmés en Allemagne, on sait que le lynx est présent dans la zone de Gerolstein » selon Laurent Schley de l’administration des eaux et forêts luxembourgeoises. Analyse génétique signifiant qu’on a par exemple examiné des poils, trouvés accroché à un barbelé. Pareilles informations existent aussi de la Nordeifel allemande et d’Aix-la-Chapelle, de Belgique, surtout au carrefour des trois pays près de la frontière luxembourgeoise, ainsi de Maastricht et de Wallonie. « Par contre, le nombre des animaux restent incertain », dit Laurent Schley. Le lynx, va-t-il s’installer ici, s’il s’approche de Luxembourg ? « Ce n’est pas invraisemblable », selon Monsieur Schley. Selon des observations non confirmées, des gens prétendent avoir vu un félin de taille moyen dans la zone de Trèves et Bitburg. Ces observations et la présence confirmée en région transfrontalière appuie la possibilité que le lynx peut arriver en Grand-duché.

Un animal discret

Pas facile d’apercevoir l’animal. Un lynx adulte a un territoire de 100 à 200 kilomètres carrés. « Les lynx sont solitaires et ne se réunissent que pour l’accouplement », explique Monsieur Schley, docteur en biologie. C’est pourquoi, dans un territoire, il y a que deux individus au maximum en même temps. « En outre, le lynx est très farouche et discret » Ce que Monsieur Schley illustre par une anecdote : Un cinématographe, qu’il connaît, a persévéré aux aguets pendant deux heures, ne remarquant pas qu’il y avait un lynx caché confortablement juste à coté de lui… Cela montre que le lynx, protégé en Luxembourg et en Europe, n’est pas du tout dangereux pour l’homme. Il se cache, n’est pas agressif- et il n’est pas porteur de maladies, comme la rage par exemple. Il va de soi qu’il n’est pas un « nounours » non plus mais un prédateur qui se nourrit entre autres de souri, blaireaux et renards, mais avant tout et de préférence : de chevreuils. « C’est là où le bât blesse » reconnaît Monsieur Schley de ses échanges avec les chasseurs. « Ils ont peur que le lynx décime trop le cheptel de chevreuils ». D’une part il y a un cheptel « immense » de chevreuils au Luxembourg mais d’autre part on sait que : « Un lynx adulte mange un chevreuil par semaine en moyenne- et cela sur une surface de 100 à 200 kilomètres carrés. La densité estimée de la population de chevreuils s’élève de 24 à 30 animaux par kilomètre carré forestier », calcule Monsieur Schley. En aucun cas, le lynx ne sera un danger pour la population de chevreuils même s’il était installé sur tout le territoire. Au contraire : on a montré que dans des pays comme la Slovénie, où le lynx a été réintroduit avec succès, les cheptels de chevreuils sont en meilleure santé et plus résistants que dans d’autres pays. « Non pas parce que le lynx cible volontairement des animaux vieux et malades, mais parce que la probabilité qu’un chevreuil sain échappe au lynx est plus grande que pour un animal malade ». De plus, le lynx et le chevreuil ont eu un développement parallèle pendant les siècles et, de toute évidence, les chevreuils n’ont pas été éradiqués.

Beaucoup de jeunes meurent

Dès qu’un animal sauvage reconquiert son habitat naturel, l’homme voit des peurs enfouies resurgir : l’ours et le loup qui attaqueraient les humains…Et le lynx qui attaque les moutons, c’est-à-dire un animal de rente pour l’homme. « En effet, en Suisse, où le lynx a retrouvé ses anciens territoires, il arrive qu’il dévore des moutons de temps en temps », admet Laurent Schley. Pourtant, ce n’est que 0,15% des moutons en estive. « Environ 5 % succombent d’autres cause de mortalité : chutes, accidents ou attaques par des chiens errants », dit Monsieur Schley. Malgré tout, le 0,15% a plus de poids, psychologiquement parlant. En tout cas, il existe un fonds public qui rembourse les dégâts causés par un animal protégé. Si un lynx en Luxembourg était observé et qu’il attaquait un animal de rente et le tuait, le dégât serait remboursé par l’Etat si c’est bien le lynx le responsable. Laurent Schley répète : « C’est très, très rare que ça arrive ». En Luxembourg, la zone d’Ösling se prête particulièrement comme habitat pour le prédateur. La vie facile n’existe nulle part pour les lynx. Il y a une grande mortalité chez les jeunes. Très peu sont ceux qui survivront à la première année et très rarement un lynx en liberté atteint l’age maximum de 17 ans.

Posted in - Allemagne, - Belgique, - Lynx lynx, Luxembourg | Leave a Comment »

FRANCE: publication d’un compte-rendu sur le symposium d’Orléans au Conseil de l’Europe

Posted by lynxolog sur 1 décembre 2008


logo_lynx

Le Comité permanent de la Convention de Berne (Conseil de l’Europe) s’est réuni à Strasbourg fin novembre. A cette occasion, un compte-rendu du symposium d’Orléans « Lynx… le grand retour? » a été publié (en français) dans le rapport n°29, et est téléchargeable en ligne à cette adresse: http://www.coe.int/t/dg4/cultureheritage/conventions/Bern/T-PVS/sc28_inftpvs29_fr.pdf

Pour rappel : vous pourrez également avoir un bilan complet des interventions qui ont été faites durant le symposium, en commandant les “Actes” de cette manifestation au prix de 10€ (parution courant 2009). Pour ce faire, il suffit  d’envoyer un e-mail à symposium-lynx (at) orange.fr

Posted in - Allemagne, - Belgique, - Espagne, - France, - Lynx lynx, - Lynx pardinus, - Slovénie, - Suisse, -- Centre Athenas, -- dinaris.org, -- Ferus, -- KORA, -- Pôle Grands Prédateurs Jura, -- Programme de conservation ex-situ, -- Réseau Lynx, Symposium Lynx 2008 | Leave a Comment »

FRANCE: le symposium d’Orléans s’est bien passé

Posted by lynxolog sur 24 octobre 2008


Les organisateurs peuvent être satisfaits: le symposium a attiré aux alentours de 250 personnes pour la soirée grand public vendredi, et 120 participants environ – venus parfois de très loin – pour le symposium proprement dit les deux jours suivants.

Une série de photos a été réalisée par le photographe « officiel » du symposium. Elles sont consultables en ligne à cette adresse: http://www.lejournalnature.com/downloads/PDemeure_Symp_Lynx_Sel01.zip. Pour les demandes particulières, vous pouvez le contacter via son email: pdemeure@pacific.fr

Petit bilan rapide

Il serait difficile de résumer ici tout ce qui s’est dit durant ces trois jours plutôt intenses en informations: il faudra donc attendre la publication des actes du symposium. Ces actes peuvent dès à présent être commandés pour le prix de 10 euros, en envoyant un email à symposium-lynx (@) orange.fr.

On peut néanmoins évoquer certains points intéressants: cette manifestation a permis à certains naturalistes de créer de nouveaux contacts, mais aussi d’avancer sur des questions essentielles, comme celle des données non vérifiables pour les zones où la présence du Lynx n’est pas encore prouvée. Ce symposium a également été l’occasion pour les paléontologues de lancer un appel aux biologistes pour que des squelettes de specimens actuels leur parviennent, ce qui pourrait permettre d’avancer sur la question de l’évolution et de la répartition passée des Lynx en Europe. Enfin, dernier point retenu parmis d’autres: un nouveau livre sur le Lynx, écrit par Alain LAURENT (auteur de nombreux articles dans le Bulletin d’information du Réseau Lynx), devrait sortir prochainement.

 

Pour aller plus loin

Pour développer un peu plus ce qui s’est dit durant les interventions, voici (dans le désordre) quelques liens vers les sites internet de certains des intervenants:

– Le Pôle Grand Prédateur Jura, dirigé par Patrice RAYDELET;

Lyncée Productions, pour les video de Loïc COAT;

– Le site de l’INPH / MNHN, où vous pourrez retrouver les données historiques présentées par Cécile CALLOU;

– La page du Centre ATHENAS, qui présente la réinsertion réussi d’un jeune Lynx dans le milieu naturel;

– Le projet DinaRis, qui présente les actions réalisées pour la conservation du Lynx en Slovénie. Vous pourrez notamment y retrouver le blog de Miha KROFEL dans la partie Blogi. A noter que Miha KROFEL publie également de superbes photos de ses sorties naturalistes sur Flickr, et qu’elles méritent le détour!

– Le site Initiative Pro Luchs (en allemand) pour le Lynx dans le Palatinat, qui jouxte le PNR des Vosges du Nord;

– L’incontournable site du KORA pour le Lynx en Suisse;

Leis Oursoun, le site de Mathieu KRAMMER, qui a eu la difficile charge de présenter les zones où la présence du Lynx est suspectée, et qui s’en est plutôt très bien sorti (bravo;);

– Les Bulletins d’information du Réseau Lynx, une mine d’information qui présente notamment les données validées d’indices de présence de Lynx en France.

– Et puis pour aller encore plus loin, vous pouvez aussi aller sur del.icio.us/lynxology, où vous pourrez trouver une liste conséquante de liens internet sur le Lynx en Europe et dans le monde.

 

Posted in - Allemagne, - Belgique, - Espagne, - France, - Lynx lynx, - Lynx pardinus, - Portugal, - Slovénie, - Suisse, -- Centre Athenas, -- dinaris.org, -- FER, -- Ferus, -- KORA, -- Pôle Grands Prédateurs Jura, -- Projet LUNO, -- Réseau Lynx, Ris, SCALP, Symposium Lynx 2008 | 3 Comments »

BELGIQUE: le cas du Lynx des Pyrénées présenté au Colloque Européen de Cryptozoologie

Posted by lynxolog sur 5 septembre 2008


Voilà ce qui arrive quand, malgré les années qui passent et les moyens techniques de détection actuels, visiblement aucun décideur n’a le courage d’insuffler une politique résolument volontariste pour vérifier si le Lynx a effectivement disparu des Pyrénées, ou si quelques individus y subsistent encore…

« Le lynx des Pyrénées… Retour vers la cryptozoologie »

Conférence présentée le samedi 6 septembre 2008 par Luc CHAZEL, dans le cadre du 8è Colloque Européen de Cryptozoologie:

Le lynx a été littéralement oublié dans les Pyrénées pour toute une série de raisons liées à l’évolution de la vie dans ces montagnes. C’est seulement aprés la 2 ème guerre mondiale que des données récentes ont remis en question le dogme de sa disparition. Entre les années 1960 et 1990 les indices de sa présence se sont accumulés à tel point que l’on pouvait imaginer sans peine le voir regagner sa place dans la faune pyrénéenne. mais un dernier baroud d’honneur d’incrédulité, a créé une atmosphère délétère autour du dossier, remettant en cause la présence du félin, en ignorant purement et simplement les éléments du dossier qui ne permettaient pas de conclure dans le sens de la disparition. Aujourd’hui la version officielle est que le lynx a disparu de la grande chaîne méridionale, même si les adversaires de cette thèse ne désarment pas plus que les témoins qui continuent à observer le lynx. Alors le félin faute d’être un objet zoologique, est retourné à la cryptozoologie….

Source: www.cryptomundo.com

Posted in - Belgique, - France, - Lynx lynx, Agenda | Tagué: , | 3 Comments »