Actu’ Lynx

L’actualité du plus grand félin d’Europe, et de ses cousins

  • Archives

  • Catégories

  • Méta

  • Bookmark and Share
  • Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

    Rejoignez 24 autres abonnés



Archive for the ‘– Italie’ Category

Le livre « Le mystère Lynx » primé meilleur livre de l’année sur la vie des animaux par l’Académie française !

Posted by lynxolog sur 9 novembre 2010


On en avait déjà parlé ici lors de sa parution en 2009, le livre de Bernard DE WETTER « Le mystère Lynx » est un véritable pavé dans la mare: pour expliquer un possible retour du Lynx dans les Ardennes belges l’auteur, visiblement très bien renseigné, fait un bilan de la situation du Lynx sur le continent européen en prenant en compte les réintroductions officielles mais aussi officieuses…

Et si ce livre très documenté est curieusement absent de toutes les boutiques d’associations naturalistes, il n’est pourtant pas passé inaperçu de l’Académie française qui lui a décerné en 2010 le prix Jacques Lacroix, qui récompense le meilleur livre de l’année sur la vie des animaux… rien que ça!

Publicités

Posted in - Allemagne, - Autriche, - Belgique, - France, - Italie, - Liechtenstein, - Livres, - Lynx lynx, - Macédoine, - Norvège, - Pologne, - République Tchèque, - Roumanie, - Royaume-Uni, - Slovénie, - Suisse, -- Ardennes, -- Ecosse, -- Réseau Lynx, DOCUMENTATION:, Luxembourg | Tagué: | Leave a Comment »

ITALIE: un communiqué qui laisse à réfléchir…

Posted by lynxolog sur 24 janvier 2009


Un article qui mériterait d’être traduit , car plutôt gonflé quand on sait que Franco TASSI n’est finalement pas venu au Symposium d’Orléans…

Article paru le 23/01/2009 sur http://www.vglobale.it/NewsRoom/index.php?News=5254 :

 

Enigmi e studi

Ma la lince esiste in Italia?

Dibattito fra ricercatori con le solite polemiche sterili in Italia, fra libertà e potere scientifico. Domani una conferenza di Franco Tassi

L’enigma della Lince in Italia, oggi concentrato soprattutto sulla Lince appenninica, continua ad appassionare naturalisti e studiosi. È appena di qualche tempo fa, in Francia (Museo di Orléans, 17–19 ottobre 2008), l’importante Simposio internazionale «Lince, il gran ritorno», ricco di spunti e partecipazioni. Qui Franco Tassi, unico esperto italiano invitato, ha tenuto la relazione «Storia, situazione e prospettive future della lince in Italia».
Anche in Italia qualcosa sembrava muoversi, per un Convegno tenutosi dal 7 al 9 novembre 2008 a Santa Sofia (Forlì–Cesena) su «Biologia e Conservazione dei Felidi in Italia». Sembrava, perché in quell’angolo dell’Appennino Settentrionale che adorna il Parco Nazionale Foreste Casentinesi, forse si è concentrato lo sguardo soltanto sulle Linci delle Alpi. È stato insomma il rituale incontro dei «soliti noti», che hanno colto l’occasione per proclamare, apertamente o meno, le loro incrollabili certezze: come quella che «la Lince non è un animale elusivo», «la Lince non esiste né è mai esistita negli Appennini», e che «la Lince in Abruzzo è frutto di sconsiderate immissioni clandestine».
Tutti d’accordo, gli organizzatori, anche nel precludere ogni intervento ai ricercatori del Gruppo Lince, e in particolare a Francesco Mossolin (laureatosi con il massimo dei voti all’Università di Firenze proprio con una Tesi sulla Lince!), che avrebbe potuto aprire spiragli rivelatori su verità negate o rimosse. Come la presenza storica, recente e persino attuale del Lupo cerviero o Gattopardo nel nostro Appennino.
Senza ostentare certezze assolute, noi continuiamo a credere che in questa vicenda le aperture siano assai migliori delle preclusioni, le indagini accurate valgano più dei pregiudizi, e la modestia sia ben più ricca della vanterìa. E siamo convinti che gli interrogativi cui si dovrà ancora rispondere siano davvero molti.

Pur apprezzando la grande validità del metodo scientifico (purché impiegato con etica e buonsenso) non siamo mai stati partigiani dell’assoluta «infallibilità» della scienza, né fautori delle «super-specializzazioni» estreme, o convinti di aver ormai acquisito valanghe di certezze.
Non occorre essere emuli di Karl Popper, per riconoscere che sappiamo ben poco, che ogni conquista scientifica apre la strada a nuovi interrogativi, e che perciò «non dobbiamo posare a profeti onniscienti». E invece questa ostentazione è proprio ciò che separa dalla gente comune i detentori dei poteri (non solo accademico, ma anche politico, economico, mediatico). Non vi è bisogno di essere discepoli del sociologo Luciano Gallino per comprendere che spesso le nostre Università sono conformiste, e che oggi, in tale contesto «primitivo e infantile», Galileo Galilei resterebbe disoccupato e Albert Einstein finirebbe emarginato. Saremo eretici, se ci sentiamo lontani da questo modo di ragionare? Forse la vera conoscenza non è quella che si riveste di sicumera, disprezza ogni intuizione non «scientistica», si pavoneggia tra paroloni incomprensibili e scava intorno a sé un fossato invalicabile, per tener lontano i dissidenti.
I riflessi di questa deriva culturale sono esiziali per l’ambiente, la natura, il futuro stesso dell’uomo. Ne è inequivocabile testimonianza l’annosa disputa sui rapporti tra scienza e potere, dove ormai coscienza e conoscenza sembrano del tutto annebbiate. A un Convegno sui Parchi Nazionali, anni fa, gli accademici proclamarono che «la scienza si nutre di dubbi, non di certezze». Belle parole, peccato che celassero in fondo l’incertezza e l’incapacità di difendere davvero natura e ambiente.
Noi diremmo piuttosto che la scienza deve nutrirsi di interrogativi, e fare tutto il possibile per risolverli.
Ma se questo è vero, perché mai temere di ascoltare voci diverse? Perché trincerarsi nelle limitate nozioni attuali, di fronte all’immensità dei segreti da esplorare?
Ecco perché il Comitato Parchi e gli Organismi satelliti continueranno a scrivere su questi e altri argomenti controversi, a tenere conferenze e affrontare dibattiti come quello che, all’inizio di un nuovo anno 2009 denso di progetti e programmi, apre il nutrito calendario.

Il primo è l’incontro con introduzione, proiezione e dibattito organizzato dal Centro Sociale Polivalente e dall’Associazione «Plinio», in collaborazione con il Gruppo Lince e il Gruppo Criptozoologia Italia.
Si svolgerà presso il Centro sociale polivalente di Casalpalocco, Viale Gorgia di Leontini, 171 a Roma, domani alle 17.
Franco Tassi parlerà su: L’enigma della lince. Il gattopardo o lupo cerviero esiste sulle nostre montagne?
Ingresso libero e gratuito.

(Fonte Comitato Parchi e Gruppo Lince)

(23 Gennaio 2009)

Voir aussi sur Actu’ Lynx: ITALIE: un Dahut dans les Abruzzes?

Posted in - Italie, - Lynx lynx, -- Gruppo Lince Italia, Symposium Lynx 2008 | Tagué: , | 1 Comment »

Programme complet du symposium « Lynx, le grand retour… »

Posted by lynxolog sur 15 septembre 2008


Voici la dernière mise à jour du programme prévu pour le symposium « Lynx, le grand retour… », qui se déroulera au Muséum d’Orléans du 17 au 19 octobre 2008. Voir aussi la page de présentation officielle sur le site de Ferus.

Vendredi 17 octobre

Soirée gratuite tout public:

18.00 Discours introductif et inauguration des expositions, par
Philippe Guillet, Directeur du Muséum :

« Le tour du monde des Lynx » présentation de spécimens naturalisés
de lynx du monde

« Objectif Lynx » exposition de photographies de Lynx de France et
d’ailleurs, photographies de Philippe Garguil, Louis-Marie Préau,
Stéphan Bonneau… (liste non exhaustive)

Exposition de croquis de terrrain au crayon et de pastels de lynx de
Jean Chevallier, autodidacte, illustrateur animalier depuis 1985
(Editions Nathan, Gallimard, Delachaux)

Sculpture de Lynx de Jean Lemonnier, Sculpteur – Peintre de la Marine

« Dernières nouvelles du Lynx en Europe » exposition de posters
scientifiques.

Exposition itinérante « Le retour du Lynx dans le Jura » de Patrice
Raydelet, Président du « Pôle Grands Prédateurs Jura », auteur de «
Lynx » (Editions Aéropage) et « Le lynx boréal » (Delachaux et
Nietslé)

19.00 Dîner libre

20.30 Projection du film de Loïc Coat « Vivre lynx dans le Jura »

(2000)

21.30 Conférence—débat sur le Lynx en France

« L’image du lynx à travers les siècles : de la créature fabuleuse au
fantôme de nos forêts »
par Patrice Raydelet,, Président du Pôle
Grands Prédateurs Jura, Correspondant du Réseau Lynx pour le Jura


Samedi 18 octobre

08.30 Ouvertures des Inscriptions

09.00 Discours inaugural
, par M le Maire d’Orléans

Président de séance : Gilbert SIMON – Vice-président de Ferus et du
WWF France, ancien Directeur de la Protection de la Nature au
ministère de l’Environnement

09.15 Origine et évolution du genre Lynx, par Agnès TESTU,
paléontologue, Chercheur au Centre Européen de Recherches
Préhistoriques de Tautavel

09.50 Historique, par Cécile CALLOU archéologue, archéozoologue,
Docteur en archéozoologie de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.
MNHN

10.25 Pause café

Président de séance : Miguel DELIBÈS DE CASTRO – Docteur en Sciences
biologiques de l’Université de Madrid, Président du Conseil Supérieur
des Recherches Scientifiques (CSIC). Station biologique de Donana
(Espagne)

10.45 Bilan de la réintroduction du Lynx en France, par Gilbert
SIMON, Vice-président de FERUS

11.20 Statut et évolution du Lynx en France
, par Eric MARBOUTIN,
Coordinateur des études Loup et Lynx de l’ONCFS

11.55 La progression discrète du Lynx en France. Bilan actuel
, par
Mathieu KRAMMER, Administrateur et coordinateur Lynx de Ferus

12.30 Déjeuner

Président de séance : Eladio Fernandez GALIANO – Chef de la Division
du Patrimoine Naturel et de la Diversité Biologique du Conseil de
l’Europe

14.15 Eco-éthologie du Lynx dans les Vosges, par Loïc COAT,
écoéthologue et cinéaste animalier

14.50 Evolution et écologie du Lynx en Suisse, par Urs BREITENMOSER,
Directeur du KORA (Suisse), président du groupe des spécialistes des
félins de l’Union internationale pour la conservation de la nature
(UICN)

15.25 Statut et évolution du Lynx pardelle dans la péninsule
ibérique
, par Miguel DELIBÈS DE CASTRO, Docteur en sciences
biologiques

16.00 Pause café

Président de séance :: François LETOURNEUX – Président du comité
français de l’UICN, ancien Directeur de la Protection de la Nature au
ministère de l’Environnement

16.25 Status and eco-ethology of the Lynx in Dinaric Mountains
(Slovenia)
, par Dr Miha KROFEL, biologiste (Université de Ljubiana,
Slovénie)

17.00 Historique, situation et perspectives d’avenir du Lynx en
Italie
, par Franco TASSI, Directeur du Centre d’Etudes Ecologiques
des Apennins, responsable du Comité Parcs (Comitato Parchi Italia),
ancien directeur du Parc National des Abruzzes et ancien président du
Groupe Lynx Italie.

17.35 Présentation orale des posters scientifiques « Dernières
nouvelles du Lynx en Europe »
par leurs auteurs et René ROSOUX,
Directeur Scientifique du Muséum

Dédicaces par les auteurs présents (liste non exhaustive) :

Jean-Paul THÉVENIN dédicacera son dernier ouvrage :
« Traces de vie, balades d’un naturaliste » (Ed. GRANVAUX)

Jean-Claude GENOT dédicacera son dernier ouvrage
« Vivre avec le Lynx » (Ed. HESSE)

19.15 Réception Hôtel de Vile d’Orléans

20.30 Dîner et soirée festive au Muséum


Dimanche 19 octobre

Président de séance : Jacquess TROUVIILLIEZ – Directeur du Service
du Patrimoine Naturel, MNHN

09.00 Chronique d’une réintroduction, par Pierre ATHANAZE,
Président de l’ASPAS et d’Action-nature

09.35 « Vivre avec le Lynx ou comment accepter le sauvage »
, par Jean-
Claude GENOT, Chargé de la protection de la nature au Parc naturel
régional des Vosges du Nord, auteur de « Vivre avec le Lynx » et «
Raconte le Lynx » (éditions HESSE)

10.10 Présentation et 1er bilan du programme Life sur le Lynx
pardelle en Espagne
, par Miguel A. SIMON, coordinateur du programme
Life de réintroduction du Lynx ibérique, Consejería de Medio
Ambiente, Andalousie (Espagne)

10.45 Pause café

Président de séance : Représentant du MEEDDAT (sous réserve)

11.00 The Lynx in fragmented landscapes — The case of Germany, par
Mathias HERRMANN, Biologiste, Cabinet d’études ÖKOLOG

11.35 Les politiques publiques en faveur de la population de Lynx en
France, mesures de protection et compensatoires
, par Nathalie LACOUR,
sous-direction de la chasse, de la faune et de la flore sauvages,
Direction de la Nature et des Paysages (MEEDDAT)

12.10 Perspectives géopolitiques du retour du Lynx et des grands
prédateurs en France : connexions, similitudes et spécificités
, par
Farid BENHAMMOU, Géographe, Docteur en Sciences de l’Environnement –
Auteur de « Vivre avec l’ours » (éditions Hesse), « L’ours des
Pyrénées, les 4 vérités » (Editions Privat)

13.00 Déjeuner libre

Posted in - Allemagne, - Espagne, - France, - Italie, - Lynx lynx, - Lynx pardinus, - Slovénie, - Suisse, -- dinaris.org, -- Ferus, -- Gruppo Lince Italia, Agenda, Symposium Lynx 2008 | Leave a Comment »

ITALIE: un Dahut dans les Abruzzes ?

Posted by lynxolog sur 31 octobre 2007


Le hasard (?) fait bien les choses… : après le massacre de 5 Ours et 2 Loups survenu il y a à peine quelques jours dans les Abruzzes, un providentiel cliché photographique tendant à démontrer la présence du Lynx boréal dans ce même massif vient d’être révélé. De quoi redorer à point nommé  l’image de marque du Parc National des Abruzzes…

Le Groupe Lynx Italie soutient depuis des années qu’il existe une petite population de Lynx dans la chaîne des Appennins, dont le massif des Abruzzes fait partie. Il y aurait d’après eux un noyau de 2 à 3 couples dans les Abruzzes, et probablement quelques individus sur le pourtour (au centre, au nord et au sud des Appennins). La présence de cette population s’expliquant difficilement, le Groupe Lynx Italie évoque donc l’hypothèse d’une population relictuelle, constituée par une sous-espèce encore non-répertoriée: le Lynx des Apennins (Lynx lynx apennina), ce qui reste encore à démontrer.

Faisant écho à une autre photo datant de mai 2005, ce nouveau cliché – qui laisse relativement peu de doutes concernant l’identification de l’animal – viendrait donc étayer un peu plus la thèse qu’il y a bien du Lynx dans le centre de l’Italie. Ce cliché photographique est à priori le seul à avoir été diffusé concernant cette observation. On peut d’ailleurs s’en étonner, car les conditions d’observations (plutôt optimales: luminosité, ouverture du milieu) ont très certainement permis au Groupe Lynx Italie d’autres prises de vue de l’animal qui auraient peut-être leur intérêt pour confirmer un peu plus l’identification…

 

Pour aller plus loin:

  •  FERUS:

« Première photo d’un lynx dans les Apennins? » 

« Coup dur dans les Abruzzes: 5 Ours et 2 Loups trouvés morts »

  •  Comitato Parchi Italia:

« Fotographata per la prima volta in naturala Lince dell’ Appennino »

 

« Fotografata per la prima volta la Lince Appenninica? »

 

« La Lince Appenninica »

 

cryptozoo.com: « La Lince in Italia »

 

 .

Posted in - Italie, - Lynx lynx, -- Ferus, -- Gruppo Lince Italia | Tagué: | 2 Comments »

FERUS: un nouvel article sur le Lynx dans l’arc alpin

Posted by lynxolog sur 3 août 2007


FERUS vient de publier un nouvel article, qui résume en français le bilan quinquénal du SCALP à propos de l’état des populations de Lynx dans l’arc alpin, document qui vient d’être mis en ligne sur le site du KORA (pdf en anglais).

Cliquer ici pour:

Posted in - Allemagne, - Autriche, - France, - Italie, - Liechtenstein, - Lynx lynx, - Slovénie, - Suisse, -- Ferus, -- KORA, DOCUMENTATION:, SCALP | Leave a Comment »